Leers Stars Team – Spartak lillois

Coupe Terrier – Groupe C – Journée 1
Leers Stars Team – Spartak lillois
17/09/2018

Ça y est ! Votre websérie préférée, Les Yeux dans les Gueux, revient pour une nouvelle saison. Et cette année, c’est double ration de frites… euh de foot, puisque deux équipes seront alignées en championnat de foot loisir.

Avant le début des festivités, l’heure est à la coupe ce lundi 17 septembre, avec un premier déplacement chez des vieilles connaissances, en l’occurrence Leers Stars Team (que vous pouvez retrouver dans un savoureux résumé datant de la saison dernière).

Côté effectif, les vieux briscards sont au rendez-vous dans l’équipe unique alignée en coupe, en attendant les nouvelles recrues en attente de l’homologation de leur contrat : seul Cyrille peut faire ses débuts dans les buts et endosser la lourde tâche de la succession de Gaby, transféré dans le Grand Est au cours de l’été ! À noter également les départs vers d’autres cieux de l’historique Thomas B. – « Scheïße! » – et du distributeur de caviars Michael, mais aussi de Romain, éloigné des terrains par une blessure depuis plusieurs mois.

Pour accompagner Cyrille, on retrouve donc coach Axel et ses grands compas, Cenk le défonceur, Val et ses « Oh non ! », Nordine et son fan club, Geoffrey et sa grinta, Javier et ses courses folles, Alexis et ses calouches, sans oublier le grand retour de Thomas L. !

Autre nouveauté, le Spartak arbore pour la première fois son maillot rouge, que vous pourrez vous procurer prochainement !

Premières minutes de la saison, premier ballon perdu !

Plus de peur que de mal, le ballon est retrouvé !

Après des échauffements toujours aussi approximatifs, lors duquel un ballon a tenu un peu plus de 30 minutes entre son achat et sa perte dans les buissons environnants – un record ! –, le premier match officiel de la saison peut commencer au stade Léo Lagrange de Leers ! Les débats se veulent très équilibrés, le Spartak prend la possession du ballon sans vraiment s’offrir d’occasions, tandis que Leers opère en contres. L’occasion de voir Cyrille réaliser ses premières prouesses dans les cages, notamment. La ligne de défense Val – Nordine – Axel et le milieu Geoffrey – Cenk tiennent le coup.

Au fil du match, les Rouges se montrent dangereux à plusieurs reprises, notamment sur des centres bien placés. Cenk et Alexis envoient quelques cartouches, sans succès. Thomas n’est pas loin d’ouvrir le score, mais sa demi-volée presque pavardesque – la distance et l’enjeu en moins, quoique – est repoussée par le gardien leersois ! C’est pourtant Leers qui débloque la situation en fin de première mi-temps en profitant d’une erreur dans la défense spartakiste. Les mauvaises langues diront que Nordine s’est offert sa première passe décisive de la saison d’une sublime talonnade (1 – 0).

Alors que la première période se clôture, rebelote : un moment d’égarement de la défense suffit à Leers pour transpercer le bloc et doubler la mise ! (2 – 0)

Le Spartak est un peu groggy à la pause, à l’issue de 30 premières minutes pourtant équilibrées. Objectif : recoller au score le plus vite possible.

Facile à dire, mais les Spartakistes se heurtent à une réalité implacable au retour sur le terrain : les attaques stériles sont suivies de contres dévastateurs des joueurs de Leers, qui ne tardent pas à alourdir impitoyablement la marque. Telle la défense argentine face à Mbappé, le Spartak est en panique face à la furia leersoise, qui s’impose physiquement et profite des espaces laissés. Le premier quart d’heure se transforme donc en une longue séance de bizutage pour le pauvre Cyrille (7 – 0) !

Heureusement, les rouges parviennent finalement à stopper l’hémorragie et à relever la tête. Quelques centres et combinaisons de passes manquent de peu de faire mouche, tandis que Javier multiplie les courses. C’est finalement sur un enchaînement entre Nordine, Val et Axel que ce dernier ouvre enfin le compteur d’une frappe à ras-de-terre au premier poteau (7 – 1) ! L’honneur est sauf, dira-t-on, et les dernières minutes sont également à l’avantage du Spartak face à un adversaire en mode gestion.

Le score ne bougera plus et le Spartak vous offre donc un parfait remake du Brésil-Allemagne de 2014 pour commencer la saison comme il se doit ! Il y a pas mal d’enseignements à tirer de ce match, mais on retient surtout que malgré la défaite, l’ambiance et l’esprit spartakistes sont toujours au rendez-vous pour ces retrouvailles…

La suite, c’est à partir de ce lundi soir, avec le premier match du Spartak 2 chez les copains d’Unidos, au stade Mathieu Debuchy de Wattignies ! Le Spartak 1 ira à la rencontre de l’Amicale Sportive Lille 2 ce mardi, au stade Driss Berkani de Lille Sud. Restez connectés, on vous racontera tout ça 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s