Archives pour la catégorie Saison 2019 – 2020

Les Yeux dans les Gueux : la saison démarre doucement…

Les Yeux dans les Gueux reprennent du service avec pas moins de 4 matchs de championnat – 3 selon la police. On commencera doucement, avec de courts résumés, faute de commentateurs disponibles…


Spartak lillois 1 – Lille Athletic Kippers
03/10/2019

La saison commence avec l’arrivée au stade Baratte d’une vieille connaissance, les Kippers, une équipe affrontée dans un passé lointain. Pas le temps de rigoler, même face à un attaquant adverse qui est pourtant un habitué des séances du mardi.

C’est d’ailleurs lui qui pousse froidement la balle au fond des filets pour ouvrir le score en faveur des Kippers. L’impact physique des Kippers se ressent et ces derniers pointent à 0-3 à dix minutes de la fin de la première période, malgré les nombreuses occasions rouges.

Le moment choisi par les Spartakistes pour mettre le pied sur l’accélérateur : JB et Guillaume se partagent le gâteau offert par les largesses défensives inattendues des Kippers et donnent l’avantage au Spartak sur le fil ! 4-3

Alors qu’une balle de 5-3 s’offre aux Rouges à la reprise, le match bascule finalement du côté des Kippers, qui redoublent – voire triplent – d’impact physique, parfois à la limite, pour arracher la victoire en montrant les muscles… 4-7

Au final, une défaite un peu frustrante, mais la première photo floue de la saison !


AS Lille 2 – Spartak lillois 2
03/10/2019

Nous n’aurons hélas pas grand-chose à raconter à propos de ce match, les protagonistes s’étant montrés peu loquaces. Et pourtant !

Les choses démarrent bien puisqu’un problème de communication envoie le Spartak sur le mauvais terrain… Un déplacement en catastrophe de Lille-Sud à Faubourg-de-Béthune plus tard, le match peut commencer.

Votre scribe sait juste que le Spartak sortira victorieux de cette rencontre sur le score de 5-8, après avoir mené 0-3 à la pause. C’est à peu près tout, mais on s’en contentera !


Mons Métropo 2 – Spartak lillois 1
07/10/2019

Un trou noir. Littéralement : le match, inversé à la demande de nos amis les Métropos, n’aura pas lieu, puisqu’une panne de projecteurs plongera les protagonistes dans l’obscurité… Bon bah, on repassera, et merci à nos valeureux Spartakistes qui auront eu le mérite de s’échauffer !


Lille Rien à Foot – Spartak lillois 2
08/10/2019

Les Spartakistes ont l’occasion de retrouver un terrain qui leur réussit, le fameux hippodrome de Marcq-en-Barœul, son « herbe dégueu » et son terrain de golf juxtaposé.

Encore une fois, peu d’infos ont filtré sur cette rencontre, mais on sait déjà que le Spartak 2 ne s’est pas laissé déconcentrer par ce cheval qui s’est enfui de l’hippodrome l’après-midi même.

Les Rouges du Spartak 2 en ont même profité pour soigner leur départ canon avec un score de foot normal, un simple 1-3. On relèvera également un penalty arrêté par David !

Allez, on revient vite avec plus de choses à raconter, espérons-le !

Les Yeux dans les Gueux : nouvelle saison !

Les Yeux dans les Gueux sont enfin de retour ! On démarre une saison exceptionnelle lors de laquelle nous fêterons le dixième anniversaire du Spartak. Et quoi de mieux qu’une petite coupe pour commencer ?


Wattignies FC 2 – Spartak lillois 1
23/09/2019

Après une longue phase de préparation estivale qui a vu les joueurs spartakistes :
– se frotter à quelques écuries locales lors du traditionnel tournoi solidaire du Spartak,
– s’écharper dans une joute fratricide mais néanmoins amicale entre le Spartak 1 et le Spartak 2,
– et finalement livrer une opposition cordiale soldée par une défaite sur un score de rugby la semaine passée,
le Spartak lillois lance officiellement sa saison ce lundi soir !

Ces derniers mois dédiés à la préparation n’ont pas permis d’éviter quelques fautes d’inattention au moment d’aller défier Wattignies FC 2 sur son terrain au Stade Mathieu Debuchy : arrivée des joueurs au compte-goutte, maillots dispersés dans différents sacs et nécessitant un recomptage en amont de la partie, changement de côté et déplacement difficile de toutes les affaires, et last but not least – absence de ballon pour l’échauffement (ce dernier point fut finalement réglé par un début d’échauffement en « air football » et un prêt de sphère en cuir par nos adversaires du soir).

Première composition d’équipe de l’année pour le Spartak 1 : Valentin « El Gato Negro » coiffé de sa casquette à la Genzō Wakabayashi (les vrais savent) dans les buts. Une ligne de défense à trois dont l’axe droit est confié à Clément Tassin, le flanc gauche à notre coach-joueur Axel et la partie centrale à Stephane « The Rock ». Benjamin et Ismaël ont la lourde de tâche d’animer le milieu de terrain, tandis que Ricardo se positionne comme notre attaquant de pointe du jour. Cyrille et Thomas commencent la saison en cirant le banc.

Lancement des hostilités en faveur de nos hôtes watignisiens. Mieux en place à domicile, les joueurs du WFC prennent rapidement le contrôle du ballon, tandis que les RojoNegros démontrent une très bonne rigueur défensive. Quelques difficultés à conserver la balle du côté spartakiste en début de match, nos latéraux sont mis à forte contribution sur les phases offensives alors que c’est l’axe central de la défense qui est sollicité lors des attaques adverses. Le statu quo au score tient durant un premier quart d’heure dont on retiendra qu’il était difficile de ressortir proprement la balle pour les Rouges et Noirs. Paradoxalement, c’est quand le Spartak commence à construire du jeu et se procurer de bonnes occasions que les filets tremblent en leur défaveur. Au cours d’une contre-rapide sur notre flanc droit, Wattignies parvient à utiliser son surnombre pour déborder puis repiquer au centre, leur attaquant se retrouve seul devant le gardien, 1 – 0 pour nos adversaires.

Pas déboussolés par l’ouverture du score, le 7 fivois décide de conserver le ballon, de s’appliquer à bien construire et de maintenir la rigueur défensive. Rapidement les occasions se multiplient, dans un mélange de maladresse de nos attaquants et de réussite de leur gardien, nous ne parvenons pas immédiatement à recoller au score – deux poteaux sur des frappes de Thomas et de Benjamin attestent de cette domination offensivement stérile. Les adversaires se procurent quelques contre-attaques timides, la défense assure le coup et Valentin est serein dans ses interventions.

A la 25e minute, les choses bougent enfin : après avoir loupé quelques attaques placées, le Spartak profite d’une récupération du ballon côté gauche par un Axel des grands soirs. Notre Grand Barbu active le mode guerrier, gagne son duel, mobilise Benjamin pour un une-deux parfaitement réalisé, progresse de quelques mètres avant de décocher une belle frappe ras-de-terre qui bat le gardien Wattignien pour la première fois de la soirée, un bon gros pointard selon les dires de l’intéressé. (1 – 1) Une dernière grosse occasion en faveur du Spartak durant cette mi-temps a lieu suite à un corner bien tiré, sur lequel Ricardo est proche de pousser la gonfle au fond des buts.

1 – 1 à la mi-temps et de belles choses démontrées par les fervents partisans d’un sport populaire et solidaire.

Galvanisés par un discours inspiré de David et Nordine, les Spartakistes repartent avec de bonnes intentions en ce début de seconde période. Toujours bien en place, privilégiant les relances depuis notre surface de réparation avec Stéphane en chef d’orchestre, le Spartak commence à profiter de l’agacement des adversaires qui libèrent des espaces. Une belle percée de Benjamin sur le flanc gauche de l’attaque, suivi d’un dribble magnifique qui lui permet d’effacer son adversaire afin de centrer pour Axel, se solde par un arrêt miraculeux du gardien d’en face.

Quelques minutes plus tard, alors que le WFC commence à reprendre le cours de la partie, une interception à l’entrée de notre surface par Thomas permet de lancer Ismaël en profondeur, qui résiste bien à deux adversaires avant de repasser le ballon à Thomas qui a poursuivi son effort pour planter un pointu bien vicelard sous le ventre du gardien. 1 – 2 à la 35e minute !

Les tensions se sont faites croissantes dans les rangs adverses au point d’aboutir à un arrêt de jeu pour une explication animée entre deux de nos adversaires. Laissant à Wattignies l’occasion de laver son linge sale en famille, les joueurs Spartakistes se repositionnent et restent concentrés.

Les minutes qui suivent sont marquées par une domination adverse, le Spartak subit sans rompre, Stéphane se montre impérial, Clément contient les assauts de l’ailier gauche (en y laissant en partie son intégrité physique), Axel et Cyrille assurent le coup à tour de rôle sur le côté gauche, au milieu de terrain Benjamin, Ricardo, Ismaël et Thomas délivrent un pressing relativement haut pour empêcher les lancements de jeu. Malgré ce sérieux en défense, Valentin doit sortir quelques arrêts de grande classe et imposer son autorité dans les sorties pour nous permettre de conserver la faible avance au tableau d’affichage.

Les dernières minutes de la partie ont vu nos efforts en défense récompensés. Sur une énième contre-attaque impulsée par Stéphane CYRILLE, QUI FAIT VRAIMENT OFFICE DE COUTEAU SUISSE, D’HOMME A TOUT FAIRE, TALENTUEUX À TOUS LES POSTES… [C’est bon comme ça Cyrille ? – modification suggérée discrètement par ce dernier], Benjamin parvient à transmettre pour Thomas qui trouve Ismaël, qui avec beaucoup de lucidité prolonge vers Cyrille mieux positionné. Ce dernier, plus habitué à prendre des buts qu’à en marquer, se montre très habile dans la finition. 1 – 3 à la 55e.

Peu de danger dans la dernière ligne droite du match, pas de déconcentration des Rouges et Noirs, UN DERNIER SURSAUT ADVERSE PRÉSENTANT UN DANGER EXTRÊME A 3 – 1 OBLIGE NOTRE REMPART DANS LES BUTS À EFFECTUER UN MAGNIFIQUE EXPLOIT PAR UN ARRÊT RÉFLEXE DU PIED, VALENTIN ÉVITE DE PEU LA RÉDUCTION DU SCORE ET PERMET A SES PARTENAIRES DE FINIR LE MATCH AVEC DAVANTAGE DE SÉRÉNITÉ [Modification du résumé sur une légère incitation de Valentin, qui n’oublie pas de signaler sa manchette foireuse mais sans conséquence, survenue dans la minute qui suit]. C’est sur un ultime corner que le gardien de Wattignies part chercher une dernière fois le ballon dans ses filets. Alors que trois adversaires cherchent à surveiller notre tour de contrôle delattrienne dans la surface, Ismaël joue le coup de coin ras-de-terre au premier poteau à destination de Cyrille qui lui avait réclamé, frappe en pivot de notre habituel gardien but qui marque son doublé. (1 – 4) Au passage, troisième passe décisive de la soirée pour Ismaël.

Côté positif, on retiendra la très bonne organisation défensive, la sérénité dégagée par Stéphane dans la relance, le bon usage de nos latéraux et la patience des attaquants qui ont fini par être décisifs après quelques échecs en première période.

Concernant les axes de progrès, il faudra proposer davantage de solutions à Valou pour les 6 mètres, et densifier notre milieu de terrain en phase offensive, laissant peu de solutions dans la construction axiale.

On remercie David, Nordine et Amandine pour leur soutien indéfectible et leurs encouragements tout au long du match. Les nouvelles recrues Stéphane, Ricardo et Ismaël ont très fortement participé au succès. Clément peut fêter son premier succès avec le Spartak. Benjamin ne s’est pas blessé. Axel a justifié son statut d’homme-fort du Spartak. Valou n’a toujours pas obtenu de clean-sheet, mais il retentera la prochaine fois. Cyrille a démontré qu’il était aussi à l’aise pour mettre le ballon au fond du but que pour aller le récupérer dans ses filets. Thomas a prouvé qu’un pointard reste l’arme la plus efficace en district.

Belle entame de saison pour le Spartak, en espérant voir les copains du Spartak 2 imiter l’équipe 1*.

* Si officiellement il existe le Spartak 1 et le Spartak 2, il n’y a aucune hiérarchie entre les deux équipes, cela ne reflète aucunement les niveaux respectifs et la composition des deux équipes est fortement changeante en fonction des dispo des uns et des autres.

 


Spartak lillois 2 – AS Lille 1
26/09/2019

Sans doute ébranlés par la disparition de Jacques Chirac – ou par le nuage de fumée un peu toxique mais pas trop émanant de Rouen –, les joueurs du Spartak 2 n’ont pas eu les armes pour lutter contre l’AS Lille 1 à l’occasion de son entrée en lice en coupe. Pour ce premier match à domicile au stade Baratte, le ciel pleure son ancien président à chaudes larmes et le Spartak s’incline sur le score de 0 – 5.

L’IGPN est pourtant formelle, elle n’a pas établi de lien entre l’intervention de ces éléments extérieurs et le résultat du match.

La soirée n’est toutefois pas à oublier, « le score et la météo n’ont pas douché la bonne humeur ambiante et les sourires », dixit le gardien David !

Cap sur le championnat !

Licences de foot loisir 2019 – 2020 : les inscriptions sont ouvertes !

La nouvelle saison de football loisir commence mi-septembre. Le Spartak lillois, association sportive militante pour un sport populaire et solidaire, engage une nouvelle fois deux équipes pour le championnat.

Chaque équipe se compose de 15 joueurs environ, pour 7 joueurs sur le terrain (6 + 1 gardien).
Le Spartak vous propose de rejoindre l’une des deux équipes pour diffuser au travers de la compétition notre pratique d’un football solidaire, populaire et fair-play.

Nous ouvrons dès aujourd’hui les inscriptions pour les nouvelles licences : elles se font par internet en envoyant un mail à spartaklillois@gmail.com.

Nous prévoyons une réunion début septembre (date à venir) pour définir tous ensemble l’organisation des équipes et rappeler les valeurs que le Spartak porte en compétition.
Il est important de rappeler avant cette réunion que la régularité (été comme hiver) est un critère majeur dans la cohésion d’équipe. Sachant quand la majeure partie du championnat se déroule en automne et en hiver, si vous ne voulez pas jouer quand il fait froid ou quand il pleut, le Spartak propose également du sport en salle !

Nous prévoyons une réunion début septembre (date à venir) pour définir tous ensemble l’organisation des équipes et rappeler les valeurs que le Spartak porte en compétition.

Pour participer à la compétition, le Spartak demande une cotisation de 50 € par personne pour la saison. Ce prix permet de couvrir les frais d’affiliation à la FFF et d’acheter du matériel pour jouer. Il est également possible de régler en même temps les 12 € d’adhésion annuelle à l’association, pour ne plus devoir y penser 😉

Il faut compter en moyenne un match de championnat toutes les semaines en dehors des périodes de vacances scolaires, le lundi soir à l’extérieur ou, grande première depuis 3 ans, le jeudi soir à domicile au stade Baratte. Nous aurons également des rencontres amicales et quelques matchs de coupe, voire plus si on va loin !

Pas de panique, pas de licence obligatoire pour les séances ouvertes du mardi qui feront leur retour dès septembre ! N’oubliez pas : 1 € de cotisation par mois.

Du point de vue administratif : il est impératif d’avoir un certificat médical en règle pour valider les inscriptions, qui se trouve SUR la demande de licence version papier, à télécharger ici. Si vous avez des difficultés à le remplir, n’hésitez pas à nous contacter. À noter qu’en cas de première demande, une photo d’identité et une photocopie de pièce d’identité sont également à fournir.

LES PREMIERS À PAYER LA LICENCE SERONT LES PREMIERS INSCRITS.
Il reste très peu de places pour intégrer les équipes, soyez réactifs !

À très vite sur les terrains !