Archives du mot-clé mahmoud sarsak

À la rencontre de Mahmoud Sarsak !

Vendredi, le Spartak lillois s’est rendu à la rencontre de Mahmoud Sarsak, footballeur membre de l’équipe nationale de Palestine ayant passé trois années en prison en Israël et libéré après 92 jours de grève de la faim. L’occasion d’entendre son témoignage ainsi que celui de Mohammed Alarabi, président du club de sport des handicapés de Gaza.

Outre ces témoignages, nous avons pu participer à un petit tournoi de futsal placé sous le signe de la solidarité avec la Palestine et ses prisonniers politiques !

Des membres du Spartak lillois avec Mahmoud Sarsak, footballeur palestinien !

spartak-mahmoud-sarsak

Des membres du Spartak lillois avec Mahmoud Sarsak, footballeur palestinien !

Aujourd’hui dans L’Équipe, retrouvez une interview d’une page entière de Mahmoud Sarsak, son expérience en prison, les tortures, la politique d’Israël envers le sport palestinien.

Pour lire l'article, cliquez sur l'image.

Pour lire l’article, cliquez sur l’image.

Pas d’Euro En Israël : un état raciste et colonial qui emprisonne torture et tue les sportifs, détruits les stades ne peut accueillir une compétition de l’UEFA !

Liberté pour Mahmoud Sarsak

Mahmoud Sarsak est un joueur de l’équipe nationale de football Palestinienne, enfermé sans preuve ni procès dans les prisons israéliennes (pays membre de l’UEFA), en grève de la faim depuis 79 jours. Il est en danger de mort.

mahmoud-sarsakMahmoud Sarsak, 25 ans, originaire de Rafah (ville située au sud de la bande de Gaza), est membre de l’équipe nationale de football Palestinienne. En juillet 2009, il a été arrêté à un checkpoint par l’armée israélienne alors qu’il se rendait à une compétition de football, en Cisjordanie. Mahmoud Sarsak subit depuis juillet 2009 une des méthodes très répandue dans les prisons israéliennes : la détention administrative. C’est à dire que son arrestation n’a été justifiée par aucune charge, ni aucune preuve et que depuis juillet 2009, Mahmoud Sarsak n’est toujours pas passé devant un tribunal.
Après son arrestation, Mahmoud Sarsak a été conduit dans la prison d’Ashkelon, où il a subi 30 jours d’interrogatoire intensifs. Malgré l’absence de preuves et de charges contre lui, le procureur israélien a décidé de le qualifier de « combattant illégal » et de le garder en détention administrative pour une durée illimitée.
Depuis le 19 mars 2012, Mahmoud Sarsak est en grève de la faim pour protester contre sa détention injuste. La grève de la faim est pour les prisonniers palestiniens un moyen de résistance pour lutter pour leurs droits et leur dignité. Le 8 avril 2012, il a été transféré dans la prison de la prison du Negev à celle de Beersheba, et mis à l’isolement. Le 16 avril, il a été conduit à l’hôpital pénitentiaire de Ramla, suite à l’aggravation de son état de santé.
Cela fait maintenant 79 jours que Mahmoud Sarsak est en grève de la faim. Son état de santé se dégrade de jour en jour. Les autorités pénitentiaires affirment qu’il pourrait être libéré le 1er juillet ou le 22 août mais ne donnent aucune garanties et refusent de le transférer dans un hôpital civil.
L’AFPS a lancé une campagne de lettres à l’attention de Michel Platini, de Laurent Fabius et de la presse. Mais pour le moment, aucune réaction de sa part ni d’aucun dirigeant européen. Aucune couverture médiatique non plus.

Afin de rompre le silence, des militants de la cause Palestinienne se sont enchainés à l’intérieur de la FFF ce mardi.

Le silence tue

Liberté pour Mahmoud et les prisonniers palestiniens

FREE PALESTINE !

http://www.france-palestine.org/Lettre-a-Michel-Platini-situation

http://www.france-palestine.org/Prisonniers-en-greve-de-la-faim

http://www.dailymotion.com/video/xrbx5s_occupation-de-la-fff-pour-demander-la-liberation-de-mahmoud-sarsak_news#from=embediframe