Les Yeux dans les Gueux – Alerte a MELibu

Dans le district loisir Flandres, les crimes footballistiques sont considérés comme particulièrement monstrueux. À Lille, les inspecteurs qui enquêtent sur ces crimes sont membres d’une unité d’élite appelée Unité spéciale spartakiste. Voici leur histoire. TIN-TIN !


Championnat loisir – Groupe G – Journée 10
MEL 1 – Spartak lillois 2
06/05/2019

C’est le grand jour tant attendu, le Spartak 2 affronte la grande équipe de la MEL, première au classement. Et quoi de plus beau que de jouer dans l’ancien stade du LOSC, théâtre des rêves pour les uns, théâtre tout court pour les autres ? (En vérité, c’était un stade annexe.)

Un super soleil s’est également invité et reflète les magnifiques corps et chevelures de nos joueurs ! Gros sourire en arrivant, la petite bise, et les histoires de picole du week-end  résonnent dans le vestiaire. On chausse les crampons chaussés, on crache dans les gants et l’échauffement peut commencer !

Geoffrey, Nordine, Léo, David, Omar, Clément, Roux, Javier et Tito sont dans la place. Échange des premiers ballons et discussions en tous genres sur la stratégie la plus adéquate : les gars sont chauds et plus que déterminés pour la victoire !

Chapitre 1

Coup d’envoi donné par la MEL au son d’un salut général effectué par les deux équipes ! C’est parti, le niveau est directement présent, ça commence fort et ça dans les deux camps. Du jeux en une touche de balle et beaucoup d’intensité. La MEL prend la possession de la balle et fait tourner celle ci au rythme d’un match de ligue des champions !

En face, le Spartak  répond présent avec un mur défensif bien en place, lucidité parfaite de nos défenseurs qui relancent sur les côtés afin de permettre de grosses accélérations des attaquants. Le trio de choc Tito-Omar-Javier file vers le but à de multiples reprises mais se heurte à une défense bien resserrée dans l’axe.

La MEL n’en perd pas une et monte dés qu’elle le peut, causant plusieurs frayeurs, mais notre grand gardien David a décidé de nous sortir son plus beau match de la saison !

Voilà dix minutes passées et toujours pas de but. Les deux équipes s’acharnent mais c’est bel et bien le Spartak qui va débloquer la situation : une montée de Tito et un enchaînement de dribbles avec Omar viennent créer le danger, une frappe est placée par l’un de nos attaquants mais celle ci est contrée et revient dans les pied de Roux. Dans la continuité, un centre est déclenché, la balle redescend 10 mètres devant le gardien. Un spartakiste réceptionne le colis, passe directement le ballon en retrait et Omar vient mettre un plat du pied directement dans le coté opposé, imparable, c’est le but ! (0 – 1) Le Spartak mène et ça on aime.

Le match reprend tambour battant. On reste super concentré, mais l’adversaire est plus que coriace et force David à continuer son récital. Suite à une énième incursion, la MEL finit par trouver la faille. Suite à un tir lointain à ras du sol l’attaquant adverse voit le cuir lui revenir dans les pieds, se retourne rapidement et ajuste David à bout portant (1 – 1). Pas illogique au vu du match.

L’intensité ne redescend pas, mais c’est décidément sous le signe du Spartak qu’était placée cette première mi-temps. Suite à une contre-attaque côté gauche emmenée par Geoffrey, c’est une nouvelle fois Omar qui profite d’un judicieux centre en retrait pour nous gratifier d’une frappe entre les jambes du portier adverse ! (1 – 2)

C’est sur ce score donc que la première mi-temps se termine. Ce fut à n’en pas douter l’une des meilleures période de notre saison : un David des grands soirs, une équipe extrêmement solidaire défensivement, extrêmement efficace devant et le soupçon de chance pour assaisonner le tout.

Une peut être trop bonne prestation même. Les congratulations vont bon train à la mi-temps, les jambes sont lourdes. Et c’est probablement trop confiants que nous reprenons ce match. Ajoutez à cela une équipe de la MEL bien décidée à nous montrer pourquoi elle est leader de la poule avec autant de victoires que de matchs joués.

Chapitre 2

Le chapitre 2 sera relativement expéditif et vous comprendrez vite pourquoi.

Hélas, Nous n’avons pas tenu longtemps face à l’impressionnant pressing adverse. La seconde période se transforme rapidement en une démonstration, une correction même soyons honnêtes.

Pertes de balles, impossibilité de remonter le cuir et d’être un minimum dangereux, les buts s’enchaînent : 2 – 2, 3 – 2, 4 – 2, 5 – 2, 6 – 2 et 7 – 2 pour terminer.

Le chroniqueur ne vous détaillera pas ces buts, son cerveau ayant décidé de les effacer rapidement de sa mémoire.

Nous repartons donc de Villeneuve-d’Ascq épuisés, mais satisfaits d’avoir pu comparer notre niveau à celui du champion. Merci à la MEL pour l’accueil !


Championnat loisir – Groupe F – Journée 10
AS Lille 2 – Spartak lillois 1
07/05/2019

On a fait la part belle a match au sommet du Spartak 2, le résumé du Spartak 1 sera volontairement plus court.

C’est un Spartak 1 diminué par les absences et les blessures qui se présente à Lille Sud ce mardi 7 mai. Un demi-Cyrille aux buts est accompagné par la totalité de l’effectif disponible, à savoir Val, Axel, Alexis, Clément S., JB, Guillaume et Thomas.

Après une bonne heure heure d’échauffement et de stories Insta sous un grand soleil, le match démarre et l’AS Lille prend assez vite les commandes (1 – 0). La réponse ne se fait pas attendre et Alex reprend un centre au second poteau ! (1 – 1)

Les locaux, bien plus agressifs, terminent la première période en trombe et prennent le large… (5 – 1) À noter que les Spartakistes, fidèles à leur réputation, refusent un penalty trop généreusement offert par l’adversaire malgré l’opportunité de revenir au score.

À la reprise, les Spartakistes sortent les griffes et se jettent dans la bataille ! Les alertes se multiplient mais ne font pas mouche, à l’instar de cette patate envoyée par Val sur la transversale… D’un réalisme froid, l’AS Lille alourdit dangereusement la marque à deux reprises (5 – 1) Heureusement, JB décoche de loin une savonnette qui s’échappe des mains du gardien. (5 – 2)

Mais les locaux réagissent assez vite avec un nouveau contre dévastateur (6 – 2). Réponse du tac-au-tac de JB qui nous gratifie de sa frappe croisée du gauche dont il a le secret. (6 – 3)

Les situations chaudes s’accumulent des deux côtés mais le score reste inchangé. À l’annonce de la dernière action, Cyrille envoie un parpaing en touche. Qu’à cela tienne, on continue et le gardien adverse monte aux avant-postes pour le centre… C’est manqué et c’est au tour de Cyrille de monter balle au pied ! Son raid se termine par une frappe contrée par la défense, mais Val a bien suivi et conclut d’un plat du pied clinique ! (6 – 4)

Au final, il aura manqué un peu d’agressivité aux Spartakistes pour pouvoir accrocher un résultat, mais la deuxième partie de saison est définitivement bien plus aboutie.

On se retrouve très vite pour la dernière journée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s