« Les Yeux dans les Gueux » – Ça se précise !

Dans cet épisode des Yeux dans les Gueux, les Spartakistes cherchent à se remettre des douloureux revers encaissés la journée précédente. On se concentre cette fois-ci sur un déplacement bucolique chez Anstaing-Chéreng pour le Spartak 1, tandis que le Spartak 2 a rendu visite à Loos Oxya…


Championnat loisir – Groupe 6 – Journée 6
Anstaing-Chéreng – Spartak lillois 1
03/12/2018

Après une trêve ponctuée d’un match amical très encourageant (mais perdu 5 – 4 quand même !) contre l’AS Lille, le Spartak 1 a rendez-vous en terre inconnue, ou plus précisément dans la charmante bourgade d’Anstaing, après un long périple d’une quinzaine de kilomètres.

Quel plaisir d’être reçus chaleureusement dans un club house qui fleure bon le foot populaire et la bière en fût ! Mais ce n’est là qu’une étape intermédiaire, puisque les terrains alentours sont gorgés de boue. Le théâtre des hostilités se situe à 800 mètres de là, dans la commune voisine de Chéreng. Certains s’y rendent en voiture, d’autres préfèrent traverser un sentier forestier à la lumière des téléphones, les plus valeureux en profitent pour s’échauffer timidement…

À l’arrivée, un joli synthétique fouetté par le vent hivernal. On applaudira Mo’ qui, en plus d’avoir effectué le trajet à vélo (!), a eu la bonne idée d’arriver sur le bon terrain au hasard, sans le savoir. Fait inhabituel, le terrain étant un peu plus grand qu’à l’accoutumée, on décide d’un commun accord de jouer à 8 : on a donc Cyrille dans les cages, un axe défensif Cenk – Mo’, Val à gauche, Guillaume à droite, Thomas en relayeur et un duo d’attaque Alex – JB. Sur le banc, Clément S. prépare quant à lui une entrée fracassante.

Le match commence sur le coup de 20 heures et un déluge s’abat sur les organismes déjà peu ragaillardis par le froid. C’est d’abord un match entre des défenses aussi imperméables que… des imperméables par exemple. Novice au poste, Mo’ est bien guidé par Cenk et le reste de l’équipe. Dans les buts, Cyrille fait le taf sur les quelques occasions laissées aux Noirs d’Anstaing. Devant, on cherche à pousser la défense à la faute, mais le pressing ne s’avère pas payant pour le moment.

La drache finit par se calmer quelque peu mais il faut attendre la vingtième minute pour voir la situation se décanter : relance de Cyrille, Val lâche un « Oh non ! » après avoir mal interprété le rebond et laissé la gonfle filer en touche. Anstaing joue rapidement le coup et prend à défaut les Rouges sur une frappe croisée, 1 – 0 pour les hôtes !

Loin de se défaire, le Spartak tente des transmissions rapides et manque le coche sur une frappe de Thomas qui vient lécher le poteau ! Mo’ porte également le danger de la tête sur corner, sans succès. À l’approche de la mi-temps, une incompréhension dans la défense manque bien d’offrir le break aux Noirs, mais c’est une autre frappe anstinoise aux abords de la surface qui finit par tromper la vigilance de Cyrille, jusqu’ici impérial… 2 – 0 à la pause, c’est dur !

L’espoir est largement permis dans une rencontre très équilibrée malgré l’avantage numérique des Noirs. La prestation est très correcte et il manque juste ce chouïa d’efficacité… On notera également l’esprit irréprochable et bon enfant de cette rencontre.

Alors que les trombes d’eau font leur retour, la partie reprend sur le mêmes bases pour les Rouges. On tente de se projeter rapidement et les réglages opérés à la mi-temps semblent fonctionner puisque le danger se précise autour de la cage anstinoise. Alexis continue de buter sur la défense, Clément manque de peu une balle en profondeur en filant vers le but… Finalement, c’est encore une histoire de touches qui débloquera l’affaire : Val combine rapidement avec JB côté gauche, qui lance Alexis. Lancé comme une bombe, l’artilleur spartakiste devance la sortie du gardien et parvient à redresser la course de la balle pour trouver la faille ! (2 – 1)

L’espoir renaît à vingt minutes de la fin ! Enfin, pour quelques secondes puisqu’Anstaing répond du tac au tac sur une incursion rapide et reprend la main… (3 – 1) Il en faut plus au Spartak pour se démobiliser… Enfin, à vrai dire, cela suffit normalement pour que le Spartak perde ses moyens, mais ce Spartak a grandi et ne se laisse plus faire dans un match très correct dans l’engagement.

Alors que Cyrille continue de sortir le grand jeu avec des parades salvatrices et des interventions avisées, l’Aquaspartak se porte bien sous les trombes d’eau et déferle sur la défense anstinoise bien regroupée. La spéciale croisée de JB ne rentre pas, le tacle acrobatique de Val ne passe pas loin, et tour à tour, les Spartakistes se jettent dans la bataille et pilonnent sans trouver la faille. Guillaume finit par récompenser la ténacité spartakiste d’une frappe à l’entrée de la surface qui vient lober le gardien (3 – 2), mais l’élan est malheureusement coupé par le chrono qui retentit et annonce la fin du match…

L’issue aurait mérité d’être meilleure tant le match fut équilibré, mais on préfère retenir un match bien kiffant disputé dans un esprit de fair-play, une prestation qui fut probablement la meilleure du Spartak 1 depuis le début de saison. On repasse par le bois pour rallier le club house, on fait rapidement la photo d’équipe habituelle parce qu’après, il y a pot ! C’est donc autour d’une bière fraîche que l’on refait le match et que l’on discute du verdict du Ballon d’or qui, bizarrement, n’a pas échu à un Spartakiste… Avant de quitter ces contrées pas très lointaines, on laisse quelques Ecocups spartakistes à nos hôtes que l’on remercie vivement pour leur accueil !


Championnat loisir – Groupe 8 – Journée 6
Loos Oxya – Spartak lillois 2
03/12/2018

L’autre match de la soirée n’aura pas de résumé ni de photo, faute de journaliste présent sur place. #bouh #aubûcher #macrondémission

On notera une rencontre très disputée, un score de 2 – 2 à la pause, puis une seconde période où le Spartak a pris l’avantage avant de se faire rattraper par le col.

Au final, une défaite 5 – 4 selon les manifestants, 6 – 4 selon la police, mais une prestation cohérente et une embellie dans le jeu ! Bref, des deux côtés, de bonnes dispositions à matérialiser sur le tableau d’affichage, mais ce n’est qu’une question de temps !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s