Lauréat régional, le Spartak se prend à rêver !

Le Spartak Lillois est arrivé Lauréat Régional de l’appel à projet FAIS NOUS REVER mené par l’Association pour l’Éducation par le Sport.
Fais nous rêver
C’est un résumé hors série tout à fait exceptionnel et inhabituel qui vous est présenté aujourd’hui par la rédaction du Spartak. Il ne concerne pas un match de football ni aucun autre sport. Le match que nous avons effectué ne se déroule ni sur un terrain ni avec un ballon mais plutôt avec des stylos, des ordinateurs et des dossiers.
Suite à sa réponse à l’appel à projet « Fais nous rêver » initié par l’APELS (agence pour l’éducation par le sport) et financé par la fondation GDF SUEZ et le Conseil Régional, le Spartak Lillois a été retenu pour une audition en vue d’empocher un financement. Le but de cet appel à projets est de soutenir des d’associations qui, à travers le sport, œuvrent pour l’insertion sociale et professionnelle et le « vivre ensemble » sur les territoires.

De mémoire de Spartakiste, rarement on aura vu un échauffement d’avant-match et une préparation aussi longue. Ici, faire des montées de genoux et des « talons-fesses » ne servait strictement à rien, il fallait plutôt… remplir un dossier et écrire un projet relatant les actions et les valeurs de l’association. Et tout le monde sait qu’écrire pour des footeux, ça demande un effort certain. Pourtant, le dossier rendu il y a plusieurs mois a semble-t-il été convaincant, puisqu’il nous a ouvert les portes de la finale régionale, c’est-à-dire une audition au Conseil Régional, qui se déroulait le 7 octobre dernier.

Le Spartak abordait cette finale avec le rôle d’un petit poucet de Coupe de France. Humble mais combatif ! 10 associations seulement recevront un financement parmi les 26 dossiers retenus pour les auditions. Face à un Jury de six personnes très sympathiques, attentives et hétéroclites, nous avions 15 minutes pour nous exprimer sur le terrain, sans crampons, ni remplaçants, et sans coach.

En substance la présentation était l’occasion de faire le bilan du Spartak de sa création à aujourd’hui. Et quel chemin parcouru ! Il y a encore 4/5ans, nous n’étions qu’un petit groupe, presque nus à jouer avec une boîte de sardines sur un terrain vague (ok je force un peu le trait), aujourd’hui nous avons plus de 100 adhérents, un peu plus de matériel, et on commence à avoir accès à des infrastructures. Cette audition était également l’occasion de montrer que le Spartak a su jouer collectif comme on dit dans le milieu. En particulier à Fives, nous avons eu pas mal d’opportunités de sortir de notre cocon du Mont de Terre pour tisser des liens et des partenariats. Nous espérons que toutes ces rencontres mèneront vers des projets dans le quartier et ailleurs, que l’on continuera à créer du lien et des espaces de rencontres et d’échanges.

Tout au long de l’audition, les échanges sont très fertiles, le jury se montre très enthousiaste par rapport aux valeurs et aux actions menées par le Spartak. Les compliments fusent mais surtout beaucoup de conseils nous sont distillés pour l’avenir.

A la fin du temps réglementaire, nos 3 ambassadeurs sortent avec le sentiment que, subvention ou non, cette expérience est déjà une victoire pour le Spartak. Victoire pour la reconnaissance et l’enthousiasme que des connaisseurs du sport ont pu ressentir pour nos actions, ce qui nous encourage à garder les valeurs que l’on défend au quotidien. Victoire aussi pour les précieux conseils glanés durant l’échange qui devraient nous permettre d’avancer.

concours-fnr-300x85Finalement le verdict tombe : A l’unanimité du Jury, le Spartak fait partie des dix lauréats régionaux ! Par la même occasion il obtient 1300 euros de subvention, gagne potentiellement la possibilité d’être accompagné par l’école « Fais-nous rêver » qui pourrait nous aider à nous structurer et à avancer ; and last but not least, nous aurons à priori le privilège d’avoir un article dans le journal Le Monde, dans le supplément « Sport et Forme ».

C’est un sacré coup de pouce offert au Spartak, humain et financier. Humain dans le sens où c’est le signe que nos valeurs et nos actions vont dans le bon sens et que le sport « populaire et solidaire », ce n’est pas que du blabla. C’est aussi un tremplin, pour poursuivre la pratique de nos sports, les diversifier, intervenir davantage dans le quartier, animer la vie sociale et sportive, et défendre le sport accessible à tous, celui qui n’exclut pas.

Plein de belles choses se dressent donc devant nous, et il y a plein d’idées à faire germer et à développer. Alors ami(e)s Spartakistes ou non-initié(e)s, continuez à venir jouer, déconner, proposer, vous engager, et nous aider à rendre l’aventure encore plus utile, encore plus populaire, encore plus solidaire !

Comme dirait l’autre, « après avoir vu ça, on peut mourir tranquille, enfin le plus tard possible… »

Quel pied !

Compte rendu des organisateurs ici

MAJ / Le 10 décembre : le Spartak Lillois reçoit son prix à Roubaix > Article ici <

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s