Coupe 2013-2014

1e tour consolante : Spartak 3-6 Dondaines

Et le chaudron tomba …

spartak lillois dondaines

Les vacances sont arrivées… Notre fournisseur officiel de résumés, Monsieur D’joub, ayant regagné le 8-6, (RPZ !), je suis donc là pour le remplacer. Un peu comme Jacques Legros qui remplace Jean-Pierre Pernaut au 13h de TF1. En gros, je suis le Jacques Legros du Spartak…

Mais bon, mon travail de journaliste m’oblige à relater le terrible coup de tonnerre qui s’est abattu sur le Chaudron du Mont de Terre : la première défaite de la saison à domicile !

Et pourtant, le public avait répondu présent pour soutenir ses troupes et scander le désormais fameux « Romain Joubert, tes arrêts sont d’enfer ! ». Devant le Spartak se dressait donc l’équipe des Dondaines, qui évolue deux divisions plus haut, pour un match de coupe. Autant dire que la partie s’annonçait difficile, surtout que le match allait finalement se disputer à 6 contre 6, sur demande (in extremis) des visiteurs.

Et pourtant, c’est tout d’abord un Spartak survolté qui prend les commandes du match et pilonne le but adverse, envoyant notamment deux frappes sur les montants. La punition arrive malgré tout très vite puisque les Dondaines ouvrent le score au terme des cinq premières minutes à la suite d’un contre rondement mené (0–1). Et devant, ça ne rentre toujours pas. Et derrière, les valeureux Spartakistes ont du mal à combler les espaces laissés en jouant à 6 contre 6. Les Dondainistes (ou Dondainiens, ou Dondainois, ou… enfin, je m’arrête là) sont bien présents pour en profiter, et choisissent la fessée comme châtiment (0–2). Ils finissent même par sortir le martinet (0–3). Dur.

La mi-temps vient à point nommé. Romain joue aux Patrice Evra (n’en déplaise à Rolland Tournevis et Michel Fernandel) et remobilise les troupes quelque peu désabusées par le sort qui leur est réservé. En attendant, les supporters répondent toujours présent et donnent de la voix (Spartak fans 4ever <3).

Les Spartakistes reviennent sur le terrain surmotivés et reprennent le siège du but adverse. Ça combine bien, très bien même, au point que Téléfoot parle déjà de nous comme du nouveau « Barça du Nord ». Le public pousse et sera rapidement récompensé. Sur une touche au pied (*jingle SNCF* « Votre attention s’il vous plaît : en foot loisir, les touches se font au pied. Merci pour votre compréhension. ») parfaitement tirée par Ben, Thomas se jette et effleure le ballon de la tête, ou de la mèche, le propulsant au fond des filets ! (1–3)

C’est la fête au village, le Chaudron est en ébullition, la machine est relancée… mais non, en fait. Dondaines se réveille et sort le fouet, ajoutant deux buts (1–5). Le match s’emballe (mais pas avec du papier cadeau). Le Spartak plie mais ne rompt pas, et donne une nouvelle fois au Mont de Terre l’occasion de s’enflammer par l’intermédiaire de Momo, dont le centre-tir force un défenseur adverse à marquer contre son camp (2–5). Plutôt laborieux, mais on s’en contentera. Et maintenant ? Dondaines est toujours là pour adresser le châtiment et rosse une nouvelle fois la défense du Spartak (2–6).

Le coup de sifflet final approche, et on ne va pas demander à nos héros malheureux de remonter quatre buts en quelques minutes. Mais ils donnent tout dans la bataille, et c’est beau à voir, tant d’abnégation m’émeut… Depuis le banc des remplaçants, où je me suis installé après avoir ressenti une petite douleur au quadriceps (mais maintenant je vais mieux, alors j’arrête de raconter ma life), j’assiste aux derniers assauts spartakistes, poussés par le chaudron ! Ça pilonne encore une fois et sur l’ultime action, notre Momo national bute une première fois sur le gardien avant de l’ajuster ! (3–6)

On s’arrêtera là-dessus, l’épopée spartakiste en coupe se termine, tant pis, on trouvera un autre moyen de se qualifier en Europa League. Mais on aura surtout partagé un beau moment de foot et offert du spectacle à une foule en délire ! La compétition reprendra quant à elle fin janvier avec la reprise du championnat. Sur ce, poutous les amis !

Valentin, résumé-man intérimaire

—-

1e tour : LOMME 3-2 SPARTAK LILLOIS

Le spartak proche du but

Tout commence un vendredi soir dans ce fameux complexe de la salle du parc à Lomme, alors que le Spartak Lillois se pointe plein de bonnes intentions et apprend qu’il doit attendre une bonne demi-heure avant de chausser les crampons !! La pression monte d’un cran !

En effet, ce premier tour de coupe et premier match officiel toutes compétitions confondues sonne comme un grand moment pour le Spartak !

Trève de suspense, place au match !

L’entame de match se déroule plutôt à l’avantage des adversaires qui ne parviennent pas à trouver la faille dans une défense Spartakiste qui tient le coup !! Quelques poteaux et barres transversales viennent faire trembler les cages mais ces dernières résistent ! A noter que notre chère Valentin n’était pas non plus dans les meilleures dispositions puisque l’éclairage et le reflet sur le terrain n’étaient pas en sa faveur bien au contraire !

Retour sur le match : C’est sur un corner bien tiré au deuxième poteau qu’un Lommois oublié… seul au monde… tel un Robinson Crusoé… bref perdu quoi… enfin il a fait quelque chose quand  même : placer une tête piquée imparable qui est allée finir sa course dans les filets : 1-0 !! Ils sont à domicile et se sentent bien chez eux !

Cette petite douche froide entraine quelques réactions du côté Spartakiste qui peine à trouver les espaces pour pouvoir tenter sa chance !!

Mi-temps

Après une courte pause une bonne discussion sur les tactiques à mettre en place et l’état d’esprit à avoir à l’entame de cette deuxième période le jeu reprend à niveau plus intéressant qu’en première ! Les actions sont plus franches pour le Spartak on assiste à de bonnes séquences de jeu qui font plaisir à voir sur le banc !! Et oui il y avait des supporters encore et encore !!! Le vuvuzela se fait entendre et le résultat est là puisque au terme d’un énième mouvement collectif du Spartak une recrue bretonne « San Fransisco » vient décocher une frappe avoisinant les 130km/h bien placée : le gardien est battu, les pendules sont à l’heure !! Le match reprend : 1-1 !!!!

Ce but rassure mais les esprits s’enflamment un peu trop et quelques erreurs évitables se produisent ! Les situations à risques se multiplient et les Lommois sont à l’affut ! On assiste même à une curieuse mésentente en défense qui pousse notre VaVal’ à se retrouver dans le poteau pour sauver un but ! Heureusement plus de peur que de mal : le match reprend normalement mais la situation se dégrade pour le Spartak qui encaisse deux buts ! 3-1

Malgré tout le moral est encore là ! On y croit et on le sent sur le terrain, les actions sont très partagées d’un côté comme de l’autre, et la possession de balle à peu près équivalente !

Enfin, sur un dernier assaut Spartakiste, une entrée fracassante à deux minutes de la fin de la rencontre d’un ancien de la maison eu’l’gars Nico euh bah il à planté !!! Réduction du score 3-2!!!

Malheureusement la remontée s’arrêtera là dessus !! Temps écoulé !!!

En résumé une belle rencontre pleine de rebondissement et une performance Spartakiste qui laisse présager de beaux espoirs et un potentiel non négligeable pour la suite des aventures !

Sur ce bonne mousse ! et à la prochaine !

JB

—-

TIRAGE AU SORT

Pas de chance au tirage au sort pour le Spartak qui se retrouve à devoir jouer à l’extérieur un vendredi soir, jour de la crémaillère de plusieurs joueurs dont le gardien. Qu’à cela ne tienne, qualifié ou éliminé : le Spartak fera la fête jusqu’au bout de la nuitttt.

Rendez vous aux supporters vendredi 20, 20h, salle du parc à Lomme, 120 rue de la Mitterie

coupe-de-france

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s